Comment bien choisir ses chaussures de ski ?

iStock-534833661-min-min (1)

Nombreux sont les skieurs qui se sont déjà demandés : Comment bien choisir ses chaussures de ski ? Dans cet article, je vais essayer d’orienter le skieur pour qu’il en sache un peu plus sur la meilleure façon de choisir une chaussure pratique et fonctionnelle, en fonction de sa façon de skier.

En premier lieu, j’aimerais préciser qu’il s’agit ici de mon opinion, construite sur la base de mon expérience en tant que skieur. Il est donc toujours préférable de consulter un expert en orthopédie ou une boutique spécialisée et de leur exposer ton cas.

Cet article va cependant t’orienter sur les aspects importants à prendre en compte.

Une fois l’introduction faite, entrons directement dans le vif du sujet !

Qu’est-ce que la rigidité/”flex” d’une chaussure ?

Le “flex” d’une chaussure est l’indice de rigidité que possède la tige de celle-ci, c’est-à-dire, selon la pression que nous exerçons vers l’avant, la tige de la chaussure fléchira plus ou moins. Le « flex » est le plus souvent classé plus ou moins entre 30 et 60 pour les enfants et entre 70 et 130 (ou plus) pour les adultes. Selon ton objectif, tu auras besoin d’une rigidité ou d’une autre car l’utilisation de chaussures avec une mauvaise rigidité peut conduire à de nombreux problèmes. Je t’expliquerai plus bas dans cet article comment choisir le type de rigidité pour tes chaussures

Comment choisir la bonne taille ?

Un des facteurs principaux à prendre en compte est la taille, c’est-à-dire, la pointure de la chaussure. Il est important qu’elle te tienne uniformément le pied et le tibia, et tu devrais toujours pouvoir toucher le bout de la chaussure avec le gros orteil. Le problème arrive quand tu choisis une chaussure trop grande ou simplement lorsque le gros orteil du pied ne touche pas le bout de celle-ci, car le pied glissera vers l’avant en forçant ton corps à adopter une mauvaise position, en arrière. Cela peut se traduire par une plus grande difficulté au moment de skier et, éventuellement, par une perte de contrôle.

Avant de commencer avec le type de chaussure à choisir, je recommande personnellement aux skieurs de toutes les disciplines de consulter un expert orthopédiste ou une boutique spécialisée pour mesurer correctement le pied et prendre en compte toute possible déformation des pieds et/ou des jambes. Ces déformations peuvent se traduire par une forte douleur du pied lors de l’utilisation des chaussures, mais elles peuvent être résolues grâce à l’utilisation de semelles qui corrigent le mouvement ou encore par le Boot fitting”.

Qu’est-ce le “Boot fitting” ?

Certains professionnels modifient les chaussures pour une meilleure adaptation au pied et à la jambe, soit en polissant certaines parties de la carcasse de la chaussure, soit en ajoutant de la matière pour augmenter la pression que réalise les chaussures sur les pieds. Je peux te confirmer qu’il s’agit d’une technique très utilisée par les skieurs professionnels car ils utilisent des chaussures souvent très dures et ils ont besoin de l’adaptation maximale des chaussures aux pieds afin de transmettre de façon précise les mouvements et l’énergie au ski.

Les chaussures de ski pour enfants

Les chaussures de ski pour enfants sont moins complexes et moins chères car elles sont en général conçues pour un niveau initiation. Elles sont donc plus ou moins universelles, avec une rigidité qui oscille entre 30 et 60. La difficulté, dans ce cas, est uniquement celle de trouver la pointure correcte.

1

Lange RSJ 50R, chaussure pour enfants

Les chaussures de ski pour adultes

Dans cet article, nous allons parler de la meilleure façon de choisir des chaussures pour adultes, nous nous poserons donc la question suivante :

À quel usage sont destinées les chaussures ?

D’après moi, il existe 3 grandes disciplines de ski: freeride, freesyle et ski alpin.

Ski alpin :

Dans la modalité de ski alpin nous trouvons trois types de skieurs ; débutant, de haut niveau et de compétition.

Pour les skieurs débutants, je recommande une chaussure à rigidité moyenne (80-90 pour les hommes et 70-80 pour les femmes) et confortable afin d’améliorer l’expérience dès les premiers virages, car une forte douleur ou une chaussure trop rigide pourrait provoquer que le skieur ait une expérience négative et reparte avec une mauvaise impression du ski. Il s’agit de chaussures de gamme moyenne. Il faut les choisir avec une rigidité moyenne car le skieur doit apprendre à bien fléchir les chevilles et basculer le poids vers l’avant pour mieux conserver l’équilibre. Le problème de choisir des chaussures trop rigides pour un débutant est qu’en étant trop dures, elles provoquent l’inclination du corps vers l’avant. Si c’est le cas, il est alors compliqué de skier correctement.

Rappelle-toi que le ski est un sport qui s’apprend progressivement. Il ne s’agit pas de choisir les plus belles chaussures de ski, mais celles qui s’adaptent le mieux à tes besoins !

2

Tecnica Mach 1 90

Pour les skieurs les plus avancés, les chaussures qui pourraient convenir le mieux sont des chaussures rigides (100-130 pour les hommes et 90-110 pour les femmes) et avec une bonne tenue du pied. Les skieurs de ce niveau maîtrisent la technique et skient dans une position correcte, c’est-à-dire, bien fléchis et avec le poids vers l’avant. Il s’agit des skieurs les plus expérimentés qui descendent à grande vitesse et ont besoin de chaussures qui supportent la pression. Ce sont des chaussures de haute gamme.

3

Head Vector Rs110

Le type de chaussures de ski qui correspond le mieux aux skieurs de compétition est une chaussure de rigidité supérieure à 130 et très étroite, qui soutient le pied de façon étonnante. Il s’agit du type le plus indiqué pour réaliser du “boot fitting” car en exerçant autant de pression sur le pied, elles peuvent provoquer une forte douleur voir même des lésions si elles ne sont pas bien adaptées au pied du skieur.

Ce type de chaussures peut également convenir à des ex-compétiteurs ou des skieurs hautement expérimentés.

4
Head Raptor Rs140

Freestyle :

Les chaussures de freestyle sont habituellement des chaussures très pratiques et avec des chaussons adaptés pour absorber les forts impacts des sauts dans les snowparks. Elles ont habituellement une rigidité comprise entre 80 et 100 et doivent tenir correctement le pied.

5

Fulltilt Tom Wallish

Freeride :

Cette discipline requiert un niveau de ski très élevé, en sauts ou en technique. Il faudra donc une chaussure avec une excellente adhérence pour transmettre de la meilleure façon possible l’énergie au ski, puisqu’il faut avoir beaucoup de réflexes. Les chaussures doivent avoir des chaussons extrêmement absorbants et des tiges très rigides (110-130) pour sauter et réaliser des figures sur des pentes prononcées ainsi que des terrains irréguliers.

6
Tecnica cochise 130 DYN

J’espère que cet article t’a apporté toutes les informations nécessaires pour t’aider à choisir tes prochaines chaussures de ski !

À bientôt !

Avez-vous aimé l’article ? Si oui, n’hésitez pas à le partager.

Avez-vous la Ski Attitude ? Nous n’en avons aucun doute ! Rejoignez notre communauté #ihaveskitude sur les réseaux sociaux et informez-vous de toutes les nouveautés à venir sur Skitude.

Télécharge et découvre l’application de Skitude !

App Store SkitudeGoogle Play Skitude

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire